dimanche 31 mai 2015

Petit point sur la saison 2015

Petit point sur la situation des couples de moineaux du Japon

Couple 1 (Panaché brun/moka brun x Panaché Moka brun) : 3 jeunes sevrés et installation de matériel neuf pour un second tour.



Couple 2 (Panaché brun x Panaché brun Huppé) : 3 ième et dernière tentative pour cette femelle (les deux premières couvées - avec un mâle de 5 ans - ayant été infructueuses.


Couple 3 (Roux X Panaché roux/blanc) : toujours pas de ponte, la femelle semble un peu capricieuse, mais comme je n'ai pas d'autre mâle qui me convienne pour elle, je les laisse ensemble. Peut-être vont-il se décider.


Couple 4 (Panaché brun x Panaché roux) : ce n'était pas prévu, mais vu que le mâle s'arrachait les plumes pour faire un nid et qu'après sa mise en isolement, lui et la femelle s'appelait sans cesse, je les ai réunis dans une cage d'élevage. L'appel de la nature !!!!!

mercredi 27 mai 2015

Bec abîmé

 Début mai, j'ai acheté de nouveaux moineaux du Japon et une fois rentré , j'ai constaté que l'un d'eux portait une vilaine lésion sous le bec.
Formant un cratère avec une cavité visiblement infectée en son centre, cette lésion pouvait aussi bien être une blessure (mais provoquée par quoi ?) ou des dégâts consécutifs à une parasitose.

 Par sécurité l'oiseau, ainsi que ceux qui ont été achetés au même moment, ont été traités avec un anti-parasitaire (facile à faire puisqu'ils étaient en quarantaine), pour le cas où cette lésion soit consécutive à une gale du bec.

Le bec a ensuite été traité quotidiennement à l'aide d'une pommade cicatrisante (homeoplasmine).
Les croûtes grisâtes ont assez vite disparu et le "trou" s'est progressivement rebouché.
Le diamètre de la lésion s'est réduit progressivement.



Après un peu moins de trois semaines de traitement, l'évolution est clairement visible et positive.
Quelques plumes sont tombées au niveau de la gorge, probablement en raison de l'application de la pommade, mais cela va repousser.



Je vais commencer à espacer un peu les applications de pommade. Ce traitement est quand même un peu stressant pour l'oiseau qui doit être pris en main pour chaque application.

mardi 26 mai 2015

Couple 2 MDJ - Evolution

Le couple 2 formé d'un mâle né chez moi et de la petite femelle huppée à 6 oeufs au nid.

Dans un jour ou deux, je pourrais confirmer si, cette fois,  les oeufs sont fécondés.

vendredi 22 mai 2015

Padda - dernières photos

Quelques photos, les dernières peut-être, des deux couples de padda.

Couple 1 (Mâle 2012 - origine Belgique et Femelle 2012 - origine Pay-Bas)






Couple 2 (Mâle 2011 - origine Pays-Bas et Femelle 2013 - origine Belgique)






dimanche 17 mai 2015

Les paddas, un mauvais choix

Un mauvais choix en ce qui me concerne en tout cas.
Je ne mets pas en cause la beauté de l'oiseau ou ses qualités, mais j''aurais du mieux me renseigner sur leur comportement intra-spécifique.

Mes deux mâles ne se supportent pas et je suis obligé de séparer les couples, ce qui occupe deux cages d'élevage dont j'aurais bien besoin.

Je vais donc céder/échanger ces deux couples en espérant qu'ils trouvent preneur assez rapidement.

A bad choice as for me in any case.
I do not question the beauty of the bird or its qualities, but j " would have to inquire best about their intra-specific behavior.

My two males do not bear each other and I am obliged to separate the couples, what occupies two cages of breeding which I would well need.

I am thus going to give up / exchange these two couples hoping that they find a buyer rather quickly








jeudi 14 mai 2015

Changements dans la volière.

 Quelques changements dans l'aménagement de la volière

Jusqu'à aujourd'hui, il y avait

Dans la partie à 15 cm du plafond, 6 perchoirs en bois et un "carroussel" qui est aussi utilisé par les oiseau pour dormir, soit ;

 2 x 180 cm  = 360 cm
 4 x 40 cm    = 160 cm
 8 x 12,5 cm = 100 cm

Total dortoir : 620 cm





D'autres perchoirs en bois sont disposé à mi hauteur de la volière et servent aussi de renforts intérieurs ainsi qu' aux extrémités pour donner accès aux abreuvoirs.

Soit 1 x 180 cm = 180 cm
        3 x 65cm   = 195 cm

Total 375 cm de perchoirs bois.

A cela s'ajoute de fausses branches en éléments plastiques  Ferplast Flex sur la largeur de la volière.


 Hier, j'ai décidé d'enlever les éléments Ferplast pour les nettoyer. De par leur forme, il est quasiment impossible de les nettoyer en les laissant dans la volière. Le meilleur moyen est de les retirer et de les faire tremper dans de l'eau avec de la javel.

Il fallait remplacer ces perchoirs en plastique par des perches en bois le temps du nettoyage.

J'ai donc ajouté les perchoirs en bois suivants :

8 x 65 cm = 520 cm
4 x 45 cm = 180 cm
2 x 30 cm =   60 cm

Longueur totale nouveaux perchoirs 760 cm



A cela , j'ai ajouté à la parois arrière 5 perches en plastique de 20 cm qui servent de perchoirs individuels (en attendant d'avoir de vrais perchoirs individuels.


Au total il y a donc maintenant 1755 cm de perchoirs en bois (diamètre 9, 12 et 14 mm) dans la volière. Tout en maintenant un large espace de vol dans la partie supérieure.


 Et j'ai pu constater un net changement dans le comportement des oiseaux. Plus de vol et meilleure occupation de l'espace. Les perchoirs en bois leur conviennent vraiment mieux. Je crois qu'ils resteront en place.


mardi 12 mai 2015

La collection avant d'élever

Après avoir élevé des canaris alors que j'étais encore à l'école et avant de reprendre l'élevage il y a une dizaine d'année, j'ai surtout fait "de la collection" d'oiseau. Vilain mot lorsqu'on parle d'animaux, mais si je l'emploi c'est pour bien faire la différence avec l'élevage.

J'ai donc possédé pas mal d'espèce, sans les élever, et particulièrement des oiseaux africains qui étaient facilement disponibles à l'époque.

Quelques une des espèces que j'ai pu détenir

Estrildidés Africains

Astrild à tête bleue (Uraeginthus cyanocephala)

Cordon bleu d'Angola (Uraeginthus angolensis)

Cordon bleu (Uraeginthus bengalus)


Astrild à ventre orange (Amandava Subflava)


Astrild à joues orange (Estrilda melpoda)

Cou Coupé (Amadina fasciata)

Beau Marquet à ailes jaunes (Pytilia hypogrammica) - photo personnelle

Plocéididés Africains 

Travailleur (Quelea quelea)

Orix ou Ignicolore (Euplectes Orix)

Monseigneur (Euplectes hordeacea)

Worabee (Euplectes afer)

Veuve dominicaine (Vidua macroura)
 Un plocéididés moyen oriental.
Moineau Doré (Passer luteus)
Quelques oiseaux asiatiques

Urague de Sibérie : photos sur ce lien : http://lesoiseauxdufaucigny.centerblog.net/rub-roselins--2.html




Bengali de Bombay (Amandava amandava)

Caille de Chine (Coturnix chinensis)

Mesia (Leiothrix argentauris)

Rossignol du Japon (Leiothrix lutea)

Et mon seul oiseau sud-américain (pour une tentative d'hybridation avec le canari. Tentative qui avait bien commencé avec 4 oeufs fécondés, mais aucun petit n'est né.


Bouton d'Or (Sicalis flaveola)
 Et quelques oiseaux océaniens
Diamant à longue queue (Poephila acuticauda)

Diamant mandarin (Poephila guttata)

Pape des Prairies (Erythura prasina)

Sauf mention contraire, ces photos sont extraites de Wikipédia.

Mon rêve est d'un jour avoir l'espace nécessaire pour reprendre quelques-unes des ces espèces, mais pour les élever cette fois. Un jour peut-être.